E-liquide français = qualité ?

Un reportage publié par FR3 m’a outré lorsque je l’ai visionné ! Il s’agit d’un court reportage effectué dans les usines de fabrication de la marque Bio-Concept. Les premières images parlent d’elles même et les réactions sur les réseaux sociaux fustigent le dirigeant de cette société. Plusieurs points viennent m’interpeler en visionnant la vidéo plusieurs fois. La marque Bio Concept se veut 100% française et pourtant certains éléments en image permettent d’affirmer le contraire. On doutera également de l’hygiène pendant la fabrication et des connaissances du dirigeant qui nous donne des données plutôt farfelues…

Manque d’hygiène et risques pour votre santé en vapant le e-liquide bio concept ?

Les premières images nous montrent de jeunes femmes mettant dans bouteille les liquides pour cigarette électronique, jusque là tout va bien, sauf qu’elle ne porte aucun gant ni masque. On peut donc présager que des microbes s’incrustent un peu partout dans le liquides et sur les bouteilles. On sait également que les bijoux et le vernis à ongle sont interdits dans les usines de fabrication, dès lors qu’il y a un risque pour la santé de l’utilisateur. Et là, le risque est bien présent ! Comment peut-on en France, laisser passer une telle mise en danger de la vie d’autrui ? Plusieurs témoignages rapportent, qu’après utilisation des liquides de la marque Bio Concept, de vilaines réactions épidermiques et maux de gorges sont apparus.

Flou artistique et dosage à la louche

Nous assistons également à une petite scène de préparation d’un liquide. Tout est fait à l’œil sans mesure exacte… Mais est-ce que les services de santé qui contrôlent les taux de nicotine présent dans les flacons ont déjà pensé à vérifié ce genre de liquide ? Cela parait inimaginable qu’un fabricant de liquide puisse faire des dosage « grosso merdo » et ne pas avoir de contrôle rigoureux.

De plus, le dirigeant nous explique que la dose maximale de nicotine est de 20mg dans 1 litre… 1 LITRE !? Sans commentaire…

La fabrication française de e-liquide n’est pas un gage de qualité

Preuve à l’appui, le liquide français n’est pas toujours un gage sérieux de qualité. Il est difficilement acceptable qu’un fabricant de liquide pour cigarette électronique puisse, ainsi, commercialiser des produits dont l’hygiène est plus que douteuse. Doit-on en conclure que toutes les marques de liquides, qui fabriquent une partie de leur production en France, on les même critères d’hygiène ? Heureusement non.

Reportage FR3 sur l’usine Bio Concept

One thought on “E-liquide français = qualité ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website